• Soul Food

Réflexions sur le pouvoir de l'art tout en travaillant avec Soul Food

Alors que nous nous installons dans une deuxième phase de confinement en France, nous ne pouvons nous empêcher de réfléchir à ce que nous faisions à cette époque l’année dernière. À l'époque où nous avons pu organiser des activités artistiques en personne et des excursions culturelles autour de Paris, heureusement, nous en avons profité. L'automne dernier a été l'une de nos périodes les plus chargées. Nous sommes allés à plusieurs expositions muséales, concerts et repas solidaires. Nous avons organisé plusieurs ateliers du projet Soul Food Dance Project et quelques-uns de nos jeunes membres se sont même produits sur scène, devant un public. Nous avons créé de nouveaux partenariats et rencontré plusieurs de nos jeunes membres actuels. Vous avez peut-être déjà vu l'autrice invitée de cette semaine sur quelques photos publiées sur notre site Web et sur les pages de médias sociaux de ces excursions, car elle était avec nous à cette période l'année dernière. Stephanie Mooney a effectué un stage chez Soul Food l'automne dernier, alors qu'elle passait un semestre à étudier à l'étranger. Elle a participé à de nombreuses activités et a mis à profit ses compétences en écriture créative et en dessin. Nous sommes ravis de partager l'un des articles qu'elle a écrit pour nous à l'époque. Le thème est pertinent pour le monde dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui, car nous saisissons un moyen de rester connecté les uns aux autres et à des choses positives comme la danse, la communauté, les amis, la musique et l'art.

C’est à travers les arts que les gens venus de différents horizons et expériences peuvent se rassembler, et s’unir. L'expérience partagée de la vue et du son a le potentiel de transcender nos différences, car elles nous commandent d'être présents dans le même espace, lieu et temps. Nous savons tous cela ou avons entendu de petites citations concernant une telle notion ici et là. Même si nous avons peut-être levé les yeux au ciel devant l’évidence de tels clichés, nous ne pouvons pas laisser leur simplicité nous aveugler de leur vérité profonde : nous avons tous besoin d’art dans nos vies, d’une manière ou d’une autre.

Cela m’est revenu à l’esprit après avoir assisté à une excursion avec Soul Food le week-end dernier. En tant que stagiaire pour l’organisation cet automne, j’ai été à la fois témoin et actrice de tout le travail qui se déroule derrière beaucoup d’association à but non-lucratif. De mon peu de temps passé avec Soul Food, il est devenu clair que le plus gros ingrédient dans la fonction d'une ONG est la passion. C'est une quantité incroyable de planification, de communication, de recherche, d'organisation, d'écriture - la liste est longue, qui est incorporée dans l'exécution de chaque tâche. Sans passion, la mission et la vision de l'organisation ne peuvent être soutenues, car leur mise en œuvre exige de la passion pour fonctionner. Je suis incroyablement reconnaissante d'avoir eu l'opportunité de faire un stage avec Soul Food tout en étudiant à l'étranger à Paris, car cela m'a donné une perspective dans un domaine dans lequel je me vois potentiellement travailler. Pourtant, ce vendredi soir dernier, j'étais reconnaissante d'une manière différente.

Après avoir descendu des escaliers à travers une porte discrète par une fraîche nuit d'automne, j'ai été accueilli par une atmosphère chaleureuse remplie de gens qui se sont réunis en prévision de la musique que nous allions tous vivre. Bientôt, le son a commencé à remplir la pièce de mélodies rapides et de rythmes entraînants qui résonnaient sur les murs et dans nos cœurs alors que nous nous abandonnions lentement à la musique. C'est à ce moment que la puissance de l'art est devenue évidente : l'art a le pouvoir de nous libérer. Que ce soit pour lâcher prise et danser toute la nuit, ou pour délivrer un message spécifique à travers votre propre voix dans le monde via n'importe quelle sorte de création, cela nous permet d'être libre de toutes les autres contingences et obligations que la vie nous impose. C’est par la recherche de s’exposer aux débouchés artistiques que ces petits moments de liberté nous sont attribués, pour simplement exister.

Photo © Soul Food / Kryssandra Heslop : This photo was taken after the BBO concert described in this post.

Ainsi, chaque fois que vous commencez à ne pas vous sentir inspiré par la routine et les exigences de votre journée, ou par l'état du monde, ou par tout autre dilemme existentiel auquel vous pourriez être confronté, faites deux choses. Tout d'abord, cherchez du réconfort dans le fait que vous n'êtes pas seul. Deuxièmement, comprenez que l'un des remèdes les plus simples est de vous exposer aux arts. Écrivez, voyez, écoutez, créez et observez. Ce faisant, vous serez en mesure de réfléchir à vous-même, ainsi qu'à l'image plus large de l'humanité qui vous entoure, car l'expérience de l'art nous commande d'être présents dans le même espace, lieu et temps. J'étais reconnaissante de voir la puissance de l'art se déployer sous mes yeux ce vendredi soir. Pas seulement pour voir un groupe de personnes profiter de la musique, mais pour vraiment être témoin du rôle monumental que les arts peuvent jouer dans la réalisation d'une intégration positive des individus. L'exposition à l'art et aux plateformes artistiques est à la base de la compréhension de la culture qui vous entoure. L'art est une réflexion interactive entre le créateur et le public, et dans cette relation, les belles choses ont le plus grand potentiel à se déployer.

#SoulFoodForMigrantYouth

Contact Us

soulfoodparis@gmail.com

Paris, France

Connect with us

© 2019 by SoulFoodParis.

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon